Gradient Ocean

AIKIDO

Origine

Créé à la fin des années 40, un art martial adapté au monde moderne.

Le fondateur de l'AIKIDO, Morihei UESHIBA (1883-1969), fut inspiré par les meilleurs maîtres d'arts martiaux du Japon de l'époque (écoles de JUJITSU, d'escrime traditionnelle).
L'arrière-plan philosophique ou religieux (traditions Shinto, Zen, Tao) joua un rôle très important dans l'élaboration de cet art.

A côté de ce retour aux sources de l'esprit traditionnel du samouraï, il réussit à ouvrir sa pratique à des notions plus modernes (recherche de la paix, fraternité, harmonie) et développa à partir de 1948 l'enseignement d'une discipline neuve et originale, qui commença dès 1950 à rayonner dans le monde entier, notamment en France.

Des techniques effectuées sans heurt et visant à canaliser, à contrôler l'adversaire

Techniques à mains nues avec un ou plusieurs adversaire(s), armé(s) ou non.
Techniques au sabre (bokken), au bâton (jo)
Techniques de concentration, de respiration
Toutes les techniques visent au contrôle de l'adversaire, l'amenant à une chute et/ou une immobilisation.
Il s'agit de canaliser le mouvement, la vitesse et la force de l'adversaire, de les utiliser sans rentrer en opposition avec eux.

 

O SENSEI

MAITRE MORIHEI UESHIBA

osensei_001.jpg

- 1893 Son père l'initie aux méthodes de combat des Samouraïs et au maniement du sabre et de la lance.

- 1901 Il pratique avec Maître Tokusaburo Tojawa le Jujitsu à l'école Kito à Tokyo.

- 1903 Il se rend à Sakai pour étudier le sabre avec Maître Masakatsu Nakaï de l'école Yagyu, dont il fut diplomé en 1908.

- 1904 Il s'engage dans l'infanterie et il participe à la guerre entre la Russie et le Japon en Mandchourie.

- 1911 Installé à Hokkaido il rencontre Maître Sokaku Takeda qui lui enseigne les techniques secrètes de l'école Daïto, dont il obtient le diplôme de Maître en Jujitsu en 1916.

- 1919 Son père très malade, il décide de retourner à Tanabé. Sur le chemin du retour il fait la connaissance du Révérend Wanisaburo Deguchi fondateur de la religion Omotokyo.

- 1920 Son père meurt en janvier. Touché par ce décès, il passe plusieurs mois à Ayabé dans le temple religieux de l'Omotokyo.

- 1922 Il étudie les techniques de Jujitsu de l'école Shinkagé, il en sort diplômé.

- 1924 Il quitte le Japon pour accompagner le révérend Deguchi en Mongolie. Il revient à Ayabé en1925 où il a, à force d'étude, la révélation de son Art.

- 1927 Il s'installe à Tokyo dans une salle de billard que met à sa disposition le prince Shimazu pour qu'il aménage un dojo.

- 1931 A Tokyo il construit un dojo qui prend le nom de Kobukai, où il enseigne jusqu'à ce que la guerre vide son dojo de ses meilleurs éléves. Il se retire à Iwama où se trouve le sanctuaire actuel de l'Aïkido.

- 1946 Les Américains interdisent les arts martiaux.

- 1948 Réouverture du Kobukai qui devient le 9 février le Zaidan Honji Aïkikaï.

- 1961 Le gouvernement Japonais reconnaît officiellement l'Aïkikaï so hombu.


O SENSEI s'éteint le 26 avril 1969 un beau jour de printemps


Nous contacter

AIKIKAI LIMOGES
7 rue jean Macé
87000 LIMOGES

Nuria: +33(0)767423120

18165885601032861_edited.jpg
image.jpeg